Tweets

Politique de mobilité et de développement territorial

Politique de mobilité et de développement territorial


Schweizerischer Gewerbeverband sgv
Union suisse des arts et métiers usam
Unione svizzera delle arti e mestieri usam

Politique de mobilité et de développement territorial

L’usam salue l’ouverture aux technologies novatrices comme la conduite automatisée. Les systèmes d’assistance des véhicules évoluent sans cesse et, à l’avenir, seront en mesure de faire avancer un véhicule dans la circulation sans que le conducteur ne doive surveiller la conduite en permanence. À long terme, cela permettra l’émergence de nouvelles formes de mobilité. L’usam soutient également Cargo sous terrain. La loi fédérale sur le transport souterrain de marchandises pose les bases permettant des transports novateurs. Le projet adopté par le Conseil fédéral crée le cadre juridique pour la construction et l’exploitation des installations et sera débattu au Parlement en 2021. L’usam s’est, en revanche, opposée au plan sectoriel des transports remanié (Mobilité et territoire 2050, plan sectoriel des transports, partie programme). La stratégie de la Confédération table sur un report modal du transport individuel vers le transport collectif et de la route vers le rail. En 2050 cependant, la majorité des marchandises devra encore être transportée et distribuée par la route. L’usam se montre en outre critique face à l’exigence formulée envers les cantons et les communes de développer des mesures de gestion des espaces de stationnement afin d’influer sur la demande de transport et à l’objectif visant à raréfier systématiquement les places de parc. Une telle politique ne relève pas de la Confédération, puisque les questions de stationnement sont de la compétence des communes et des cantons. L’usam s’oppose au fait que nombre de décisions fondamentales sont anticipées sans que le Parlement ni la population puissent s’exprimer.

Haut de page