Tweets

Avant-propos du directeur

Avant-propos du directeur


Schweizerischer Gewerbeverband sgv
Union suisse des arts et métiers usam
Unione svizzera delle arti e mestieri usam

Avant-propos du directeur

La pandémie de Covid-19 a exigé de la part des organes de l’Union suisse des arts et métiers une efficacité maximale. L’objectif déclaré de l’usam, à savoir disposer de contacts directs du Palais fédéral jusqu’à la «table des habitués» s’est concrétisé. La communication, elle aussi directe, entre le Comité directeur usam, les unions cantonales des arts et métiers, les organisations de branche et le secrétariat sis à Berne s’est révélée très profitable durant la crise. L’usam a défendu avec succès et de manière durable les intérêts des PME et démontré qu’elles sont indispensables au bon fonctionnement du « système suisse ». La force de l’usam – sa cohésion – et son souci constant des PME ont fortement contrasté avec le comportement mercantile de la grande distribution, par exemple, qui a profité de la crise au détriment des PME du commerce de détail – un travers majeur que l’usam a critiqué avec véhémence. L’année sous revue a également vu un changement au sommet de l’usam. Après huit années fructueuses en tant que président de l’usam, l’ancien conseiller national Jean-François Rime a transmis les rênes de l’organisation au conseiller national Fabio Regazzi. En raison de la pandémie de Covid-19, l’élection a eu lieu fin octobre au lieu d’avril comme prévu, lors du Congrès suisse des arts et métiers à Fribourg, durant lequel le Comité directeur et la Chambre suisse des arts et métiers ont aussi été renouvelés. Sous la conduite de son nouveau président Fabio Regazzi, l’Union suisse des arts et métiers demeurera la voix forte des PME bien au-delà de cette année difficile marquée par la pandémie.

Haut de page